Présentation du Drone Parrot Minidrone Airbone Cargo Drone (Travis)
Présentation du Drone Parrot Minidrone Airbone Cargo Drone (Travis)

Test : Le Parrot Minidrone « Airbone Cargo Drone »

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour un test un peu particulier, car il concerne un petit drone pour lequel j’ai craqué dernièrement ! Vendu une centaine d’euros, le Airbone Cargo Drone tient-il ses promesses ?

Un packaging soigné

La boîte du Drone Parrot Airbone Cargo Drone est vraiment pas mal ;) !

La boîte du Drone Parrot Airbone Cargo Drone est vraiment pas mal 😉 !

Premier point, le packaging est très soigné ! On a droit au drone, des autocollants pour le personnaliser, un petit bonhomme à placer dessus, sachant qu’en plus le drone est compatible avec les LEGO !

Coucou mon petit bonhomme LEGO !

Coucou mon petit bonhomme LEGO !

Côté « CARGO » attention, le drone est incapable de porter plus d’une dizaines de grammes, du coup, même lui coller ma Polaroïd Cube (une Go Pro Like) sous l’estomac a tendance à forcer ses moteurs… Sans compter qu’en l’aimantant sous le drone, ben… Ça lui bouche sa caméra de stabilisation !

View post on imgur.com

Et je décolle…

Niveau contrôle, le drone est un vrai bonheur à contrôler le jour. La stabilisation est très efficace, autant que l’AR Drone (toujours de Parrot) que j’ai au boulot : C’est impressionnant… La nuit, en revanche, ça devient vite un calvaire, car la caméra de stabilisation ne fonctionne pas correctement et le drone à tendance à foncer tout seul dans des murs…

Il est parfois très méchant...

Il est parfois très méchant…

Pas vraiment de caméra embarquée sur ce modèle (si ce n’est la caméra de sol de très mauvaise qualité, avec des photos en 640×480), on doit donc naviguer à vue… Ce qui est loin d’être gênant, mais c’est à savoir ! Et de toutes les façons, sa connectivité en Bluetooth 4.0 le limite à un portée d’environ 20m… Amplement suffisant pour s’amuser cela dit !

J'avoue, j'ai triché, il ne vole pas là....

J’avoue, j’ai triché, il ne vole pas là….

Les cascades habituels (tonneaux avant et arrière, gauche et droite) sont disponible, et c’est un véritable drone miniature Parrot que l’on a entre les mains ! Côté autonomie, on a droit à 9 minutes de vol pour 25 minutes de charges sur un bon chargeur secteur (compter 1h30 sur un ordinateur). D’ailleurs, on peut suivre l’évolution de la charge en temps réel sur l’application FreeFlight 3, extrêmement bien conçue, sur Android et iOS !

Verdict

Evidemment, c’est encore un objet connecté inutile, à l’image du BB-8 de Sphero. Mais encore une fois, il est extrêmement bien conçu. Reposant sur la technologie des drones Parrot, on a ici un très bon produit pour s’initier au pilotage de drones à moindre frais. Vendu 99€, on peut le trouver assez souvent pour une soixantaine d’euros en magasin. Compatible Bluetooth 4.0 (attention, votre téléphone doit donc être assez récent), il consomme peu d’énergie et reste très simple à connecter à son téléphone… Il lui manque juste une petite caméra frontale pour faire un sans fautes 😉 !
Classe A

Un excellent produit, vous devez au moins l’essayer !

Points positifs

Points négatifs

La qualité de fabrication de l’ensemble Autonomie très peu élevée
Le packaging, très agréable à déballer Tout comme BB-8, 99€ pour y jouer 3 minutes, c’est cher.
La maniabilité, excellente
La recharge par câble Micro USB, pratique
La connexion via Bluetooth 4.0, vraiment simple
SuzuKube
Webmaster d'Otakugame.fr, je tente ici de vous montrer ma "vie de blogueur" et de "développeur web" !

1 Response

  1. mai 1, 2016

    […] Test : Le Parrot Minidrone « Airbone Cargo Drone » […]

Laisser un commentaire