Le Drone IRDrone Ghost VR
Le Drone IRDrone Ghost VR

Test : L’IRDrone Ghost VR, idéal pour s’entrainer au FPV ?

Mine de rien, trouver un drone pas cher et capable de filmer tout en volant, ce n’est pas toujours si évident… Mais lors de la Gamescom 2017, j’étais tombé sur une entreprise française, IRDrone, qui possède une panoplie de Drone plutôt intéressants !

La société IRDrone était présent à la Gamescom 2017 :) !

La société IRDrone était présent à la Gamescom 2017 🙂 !

Parmi eux, le GHOST, un drone qui a la particularité de d’avoir un retour vidéo, contrairement aux autres petits drone de sa catégorie ! Et à ce niveau de prix, c’est assez inédit… Il suffit de voir les Parrot Swing ou Cargo pour s’en rendre compte !

Si si, il possède bien une caméra :) !

Si si, il possède bien une caméra 🙂 !

Bref, j’ai pu effectué plusieurs vols avec ce drone, dont le dernier fut… Hier à la plage ! Mon avis sur ce drone est simple : Si de prime, il ne paye vraiment pas de mine (fils apparent, qualité de fabrication pas top, et design plutôt moyen), force est de constater qu’il fonctionne… Et même plutôt bien ! Livré avec une télécommande plutôt pratique, il reste facile à piloter… Du moins, tant qu’il n’y a pas de vent !

J'ai l'air heureux avec mon drone, non ?

J’ai l’air heureux avec mon drone, non ?

Du vent ?

Une fois enlevé de son emballage pas super sexy (du coup, pas de unboxing, désolé), on se retrouve avec un petit drone léger et bien équipé : télécommande, caméra et même casque VR font parti du lot d’origine, avec des pales de rechanges et des protections pour les hélices pour le vol intérieur… On apprécie, surtout qu’à mes yeux, c’est principalement dans ce domaine qu’il est utilisable !

Une des particularité de loin île, c’est qu’il y a quasi en permanence des Alizés ! Ce sont des vents qui viennent de la mer, pas forcément très important, mais présents constamment… Le soucis de ce drone, c’est qu’il ne dispose pas de stabilisation. Cela veut dire que si vous lâchez la télécommande, il va tout simplement « s’envoler » avec le vent, du coup, vous devez être constamment sur vos gardes pour éviter de le perdre…

D’autant plus que le drone est extrêmement léger, idéal pour drone d’intérieur, mais un peu moins pour un drone d’extérieur… Et ce n’est pas l’application de contrôle sur Smartphone qui vous aidera, elle est loin d’être un modèle d’ergonomie…

Au final, il reste bien moins agréable à contrôler qu’un Parrot Cargo, qui lui réagit comme un vrai drone Parrot et reste très peu sensible au vent (il est plus lourd et dispose d’un système de stabilisation). En revanche, là où ce Drone VR le surpasse, c’est au niveau du retour vidéo : Inexistant sur le Parrot Cargo & sur le Parrot Swing, il est ici pleinement fonctionnel, permettant d’enregistrer des vidéos sur la carte SD comme… Sur votre téléphone directement ! Si l’on pourrait pester contre le format de vidéo (de l’AVI), la qualité des vidéos reste « regardable » pour du réseau social, mais inutilisable dans le cadre d’un montage par exemple…

Ajoutez les difficultés de pilotage par vent (et même en intérieur puisque pas de capteur d’obstacle ni de stabilisation automatique) et vous obtenez des vidéos rocambolesques. Notez qu’en photographie, ce n’est guère mieux…

Ce n’est pas le 720p qui pose vraiment problème, mais bel et bien l’absence de stabilisation et la qualité du capteur… Enfin pour finir, l’autonomie est dans la moyenne de ce genre de drone, avec une dizaine de minutes de vol ! Quand au FPV, oubliez tout de suite : Entre la résolution de mon téléphone (1280×720) et celle du retour vidéo, autant vous dire que c’était juste inutilisable et désagréable. Il vous faudra monter en gamme pour utiliser une telle fonction dans de bonnes conditions 😉 ! Du coup, on utilisera plutôt ce drone pour faire des acrobaties (double flip latéraux) avec en, bonus la possibilité de voir celles-ci « du point de vue du drone », ou bien encore piloter en ayant pas trop peur de le crasher, car vu son poids, il ne risque pas grand chose en tombant au sol ! Et j’ai déjà du le faire tomber une trentaine de fois, il fonctionne toujours aussi bien 😉 !

A qui s’adresse ce drone ?

Au final, on a droit à un petit drone pas très cher (vous pouvez le trouver régulièrement en promotion) qui peut permettre de s’entraîner à faire des petits points de vue avec un drone. Mais attention : Le drone n’est pas vraiment sécurisant (prise au vent beaucoup trop importante), la qualité de l’image la rend inutilisable pour un montage (à ce niveau là, il faudra prendre un Dji Spark minimum et là, on est à 600€) et enfin l’application IRDrone n’est pas du tout un modèle d’ergonomie… Niveau avantages, vous avez le prix, mais également les pièces détachées vendues à des tarifs abordable (comptez 12€ pour la caméra par exemple), ce qui fait qu’en cas de casse, vous pourrez tenter de réparer votre drone 🙂 !

Classe C

Un drone honnête, sans plus.

Points positifs

Points négatifs

Un drone abordable avec un retour vidéo sur le smartphone ! La qualité de fabrication de l’ensemble.
La télécommande, fournie avec, et se connectant immédiatement au drone. Autonomie assez courte.
La possibilité de contrôler le drone au smartphone également. Vidéos et photos en vol inutilisables.
La finition artisanale (chargeur de batterie, fils apparents).
Le manque de stabilisation empêche de faire confiance à ce drone (sensible au vent)
SuzuKube

Webmaster d’Otakugame.fr, je tente ici de vous montrer ma « vie de blogueur » et de « développeur web » !

Laisser un commentaire